Coups De Poings Dans Le Rétro (chapitre XX)

Mike Tyson

Né le 30 juin 1966 à Brooklyn, à New York, Michael Gerard Tyson connait une enfance difficile, et se retrouve dans une maison de correction. Mais voilà,  le coup de pouce du destin a fait qu’il a rencontré sur sa route le célèbre entraineur Cus d’Amato. Certainement la rencontre la plus importante de sa vie. Devenu une figure paternelle en plus de celle d’entraineur, c’est lui qui a découvert et façonné le futur king des rings. Il lui a suffi de voir boxer Tyson, alors âgé de 13 ans, quelques minutes pour tout comprendre. Le début d’une aventure qui marquera à jamais l’histoire de la boxe.

« Si tu m’écoutes bien je ferai de toi le plus jeune champion des lourds de tous les temps. »

Avec un palmarès de 24 victoires pour seulement 3 défaites en amateur, Mike Tyson fait ses débuts professionnels le 6 mars 1985. Très rapidement, « Iron Mike » fait parler de lui. Il remporte ses 19 premiers combats avant la limite, dont 12 dans la première reprise. Et le 22 novembre 1986, la légende est en marche. Les portes s’ouvrent à lui pour un championnat du monde WBC des poids lourds contre le tenant du titre, Trevor Berbick.

Avant de devenir champion du monde, Berbick a subi quelques échecs. Il a affronté Larry Holmes dans un championnat du monde qu’il perdra nettement aux points à l’issue des 15 reprises. Dans son deuxième combat après sa défaite, il affronte un Mohammed Ali vieillissant et atteint de la maladie de Parkinson, qu’il battra aux points. A l’issue de ce combat, Ali mettra fin à sa carrière. En 1982, après sa victoire sur Greg Page, il subit deux défaites d’affilée. En 1984, il signe un contrat avec le célèbre et incontournable promoteur Don King. En 1985, il affronte deux boxeurs invaincus, Mitch Green et David Bey, et sort victorieux.  Le 22 mars 1986, une deuxième chance mondiale s’offre à lui. Il devient champion du monde WBC en battant Pinklon Thomas par décision unanime. Pour sa première défense de titre, il va affronter le jeune prodige Mike Tyson. Son challenger étant réputé pour sa force de frappe destructrice, ses coups d’une vitesse exceptionnelle et son agressivité étonnante, Berbick prend la décision de se séparer de son entraîneur Eddy Futch deux semaines avant le combat, pour s’allouer les services d’Angelo Dundee.

Le 22 novembre 1986 à l’Hotel Hilton de Las Vegas, le combat pour le titre WBC des poids lourds a enfin lieu.

 

The judgment day :

mike-tyson-8-former-heavyweight

Dès la première reprise, Tyson est offensif. Rapide, puissant, esquive et remise,  il impose sa force par des échanges de coups violents. Berbick est obligé de reculer, tente des contres. Il sera secoué par un puissant crochet du gauche et sauvé par le gong. Dès les premières secondes de la deuxième reprise, « Iron Mike » se jette sur le champion pour finir le travail. Un enchaînement brutal envoie Berbick au tapis. À moins d’une minute de la fin de la reprise, il retourne au tapis. Sévèrement touché, le champion du monde se redresse pour retomber aussitôt contre les cordes. Par orgueil, il se redresse à nouveau mais retombe aux pieds de l’arbitre cette fois-ci. Dans un ultime effort, il se relève, titubant, et l’arbitre, Mills Lane, voyant son incapacité à reprendre le combat déclare Tyson vainqueur. Moins de deux reprises dans ce championnat, mais l’évènement est historique.

Âgé de 20 ans, 4 mois et 22 jours Mike Tyson devient le plus jeune champion du monde des poids lourds de l’histoire, comme Cus d’Amato l’avait prédit. Ce jour là, la gloire pour « Iron Mike », mais aussi un grand moment de solitude dû à l’absence de d’Amato décédé le 4 novembre 1985, à l’âge de 77 ans, d’une pneumonie.

« Le jour de mon couronnement, j’ai eu le sentiment d’être une âme perdue, privée de son guide spirituel. Je n’avais plus Cus D’Amato. »

Jusqu’à présent, ce record, c’était Floyd Patterson, autre champion de d’Amato, qui le détenait depuis 1956. Tyson est nommé « boxeur de l’année 1986 » avec un palmarès de 28 combats et autant de victoires, dont 26 avant la limite.

Après avoir remporté le titre WBC en 1986, il s’empare du titre WBA en battant James Smith le 3 mars 1987, et le 1er août de la même année, il devient champion du monde unifié en s’emparant du titre IBF en battant Tony Tucker. Tyson est le premier boxeur de l’histoire à unifier les cein­tures mondiales des poids lourds des diffé­rentes orga­ni­sa­tions. Champion du monde incontesté des poids lourds, au sommet de sa gloire, il pulvérise, en juin 1988, Michael Spinks en 91 secondes.

iron mike

Riche, célèbre, champion incontesté et redouté, Tyson avait tout pour régner très longtemps dans la catégorie reine. Mais la lassitude et les excès en tous genres vont le mener à l’auto-destruction, que ce soit dans sa vie privée que dans sa carrière professionnelle. Le 11 février 1990, à Tokyo, il subit sa première défaite contre James Buster Douglas. Le règne prend fin et c’est la descente aux enfers.

Publicités

18 réflexions sur “Coups De Poings Dans Le Rétro (chapitre XX)

  1. the Tyson from 1985-1989! In this Time Mike was the greatest! With Kevin Rooney in his Corner Mike would never loosed to Douglas,Holyfield and Lewis,i´m sure!! Fuck Don King!

  2. Oui c l’un des rare que tout le monde connais ! Ct l’un des rare qui fesait peur à c adversaires ! Tout c adversaire avait peur en montant contre lui ! Et pour le dopage tu croit que holyfield et comparse tourne à l’eau ? Oui Tyson restera une légende avec tout ce qu’on connait de lui

    1. Oui c’est vrai. A l’époque, rien que son nom faisait peur. Chaque adversaire était tétanisé lors des recommandations de l’arbitre. Combat plié d’avance du coup. Je l’avoue Tyson est le seul boxeur qui m’a fait levé chaque matin (même pour une poignée de secondes) pour tous ses combats. Une bestialité hors du commun, une rapidité, une précision, une défense et une putain de force de frappe à coucher un boeuf. Je regrette seulement que pendant son ère (ce n’est pas de sa faute) il n’y est pas eu une si grande adversité que ça. Après quand je lis que Lewis a combatu Tyson trop vieux, rapelons que Tyson a payer Lewis pour ne pas l’affronter quand il était encore un boxeur valable. Peu importe sa vie privée et ses déboires, il était un monstre sur le ring, mais dommage que les adversaires n’étaient pas de ceux de l’ère d’Ali, sa légende aurait été plus grande.

  3. Berbick était mort de trouille avant le combat. Quand tu vois leur face à face tu sais direct que le gars a perdu. Il esquive le regard de Tyson et tremble comme une feuille

  4. Tyson a utilisé pour de nombreux combats un godemichet rempli d’urine d’un autre homme pour tromper les tests antidopage. Elle est bien belle la légende!!! maintenant ses KO étaient spectaculaires

  5. Face à Douglas, il n’était pas au mieux, son mariage avec la démoniaque Robin, Don « crapule » King et autres démèlés. Il n’avait rien du « iron » qui terrifiait ses adversaires rien qu’à entendre son nom. De ses déboires passés, de ses histoires sordides avec les promoteurs de combats, de ses comportements primaires (morsures d’oreille), etc… chacun pourra y aller de sa plume. Mais une chose est sure, c’est que mine de rien il aura marqué l’histoire mondiale de la boxe poids lourd.

  6. Le top de Tyson s’est stoppé juste après son combat contre Spinks. Dès qu’il a signé avec Don King et séparé de Rooney, s’en était fini.

  7. Personnage controversé, mais sa combinaison uppercut-crochet droit en a envoyé plus d’un dans les bras de Morphée. Un boxeur qu faisait peur à l’époque.

  8. Des coups puissant, une rapidité hors du commun pour un poids lourds, utilisation des uppercut à merveille,… que dire de plus. Sa légende aurai pu être encore plus grande sans tous ses excès que l’on connait, vraiment triste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s