Coups De Poings Dans Le Rétro (volume IV)

– Thomas Hearns contre Marvin Hagler : « The War » –

Les années 80 vont voir l’émergence de boxeurs que l’on surnommera « les 4 fantastiques ». Thomas Hearns, Marvin Hagler, Sugar Ray Leonard et Roberto Duran vont enchanter la décennie avec une invraisemblable série de combats qui marqueront à jamais l’histoire de la boxe.

Thomas Hearns vs Marvin Hagler
Thomas Hearns vs Marvin Hagler

Le 15 avril 1985, au Caesar Palace de Las Vegas, le combat tant attendu entre les deux titans de la boxe mondiale a lieu. Les spectateurs attendent impatiemment « The War ». Ils ne vont pas être déçus, ce sera 3 reprises de frénésie pugilistique. Pour ce combat la cote des bookmakers n’a pas réussi a départager les 2 champions, chose assez rare.

Les coulisses :

Considéré comme l’un des meilleurs poids moyens de l’Histoire, Marvin Hagler est au faîte de sa gloire. Révélé aux yeux du grand public lors d’un combat contre Vito Antuofermo, en novembre 1979, il méritait la victoire mais obtiendra le match nul. Trois combats plus tard, Hagler obtient une nouvelle chance mondiale contre le boxeur anglais Alan Minter, tombeur d’Antuofermo. Dans une Wembley Arena remplie de spectateurs remontés à bloc après les déclarations de Minter qui avait dit qu’il ne laissera « aucun boxeur noir lui prendre ses titres », le combat est arrêté dans la 3ème reprise, après une coupure à l’oeil de Minter. Les canettes et les bouteilles de bière volent, atterrissent sur le ring, si bien que les deux boxeurs et arbitres sont contraints de se sauver. Après 3 défenses victorieuses par KO de ses titres WBC et WBAHagler détruit William «Caveman» Lee en 67 secondes.

Thomas Hearns est un poids welter redoutable, champion du monde WBA depuis un succès en 2 reprises contre le solide Pipino Cuevas en août 1980. Après trois défenses achevées avant la limite, il connaît le plus grand revers de sa brillante carrière, lui qui était sur une série de 17 KO consécutifs. Battu par arrêt de l’arbitre dans la 14ème reprise par Sugar Ray Leonard le 16 septembre 1981, Hearns décide de monter de catégorie. Après une « formalité » en 10 reprises contre Ernie Singletary, il affronte Marcos Geraldo, un boxeur qui a tenu la limite contre Hagler et Leonard. The «Hitman» va stopper Geraldo en 108 secondes chrono. Dès lors, Hagler et Hearns veulent s’affronter.

Le combat entre les deux boxeurs est donc prévu pour le 24 mai 1982 mais Hearns se blesse à la main droite et demande à reporter le combat le 12 juillet et qu’il soit disputé à domicile, dans le Michigan. Refus catégorique d’Hagler qui ne veut pas passer à côté d’un chèque de 2 millions de dollars, la plus belle bourse de sa carrière. Du coup, pendant 3 ans, les deux boxeurs poursuivent leurs carrières respectives avec succès. Hagler défend 6 fois ses titres WBA et WBC et 3 fois son titre IBF – titre qu’il avait remporté contre Wilford Scypion en mai 1983 – tous remportés par KO, à l’exception de son combat contre Roberto Duran qu’il remportera par décision unanime. En décembre 1982, Hearns devient champion du monde WBC des poids super-welters contre la légende porto-ricaine Wilfred Benitez. En juin 1984, il terrasse Duran en 2 reprises.

Place au choc des titans :

Trois ans plus tard, Hagler et Hearns s’affrontent enfin au Caesar Palace de Las Vegas. Les deux hommes se détestent et l’animosité va croissant le 28 janvier 1985. Lors du tour promotionnel qui s’est déroulé à Detroit, dans sa ville natale, Hearns a déclaré avec arrogance :

«Venez le 15 avril. En trois rounds, je serai le plus grand».

Dès les premières secondes, le rythme est effroyablement soutenu, les 2 hommes se ruent l’un sur l’autre. Cette reprise est hallucinante, il n’est plus question d’un combat mais d’une authentique guerre, aucun moment de récupération, fureur, sauvagerie, puissance, folie, le public est gâté. Cette 1ère reprise  est un monument de l’histoire de la boxe, et ce non pas entre deux des meilleurs Pound For Pound du moment, mais bien entre deux des meilleurs Pound For Pound de tous les temps.

Le combat est à peine commencé qu’Hearns fait exploser l’arcade du champion : la plaie est profonde. C’est Hearns qui domine le début du 1er round, mais Hagler réplique tout autant. Un peu plus loin dans le round, alors que Marvin Hagler a commencé son travail de sape au corps et à la tête, Thomas Hearns décoche son fameux crochet du droit à la tempe, le même qui a endormi des clients tels que Pipino Cuevas et Roberto Duran. Pourtant, Hagler ne bronche pas et Hearns s’est cassé la main droite sous l’effet du choc.

Lorsque le son de cloche retentit, c’est le meilleur round de toute l’histoire de la boxe qui s’achève.

Lors de la 2ème reprise, Marvin Hagler continue à jouer la même partition sur un rythme effréné. Diminué, Thomas Hearns fait front courageusement. Ce round se soldera par un léger avantage pour Hagler.

A la 3ème reprise, l’arbitre envoie Hagler se faire examiner sa plaie par le médecin pour savoir si le combat peut continuer. Pour conserver son titre, Hagler n’a plus d’autre choix que d’abréger le combat. Ce qu’il fait de façon magistrale. Il revient et jette alors toutes ses forces et des séries de droites dévastatrices, et d’un féroce crochet du droit il envoie Hearns à terre pour le compte. Il ne parviendra pas à se relever à temps. Marvin Hagler entre dans la légende. Le médecin dira après le combat qu’il n’y aurait jamais eu de 4ème reprise tant la blessure était sérieuse. Thomas Hearns lui, sortira grandi mais dévasté de cette défaite.

« Je vous avais dit que je le mangerais comme PacMan. J’ai compris quand je l’ai touché avec ma droite qu’il était tout à moi. Je voulais montrer au monde que j’étais le plus grand. Je savais que je devais prendre des coups pour en donner mais je vous avais dit qu’il allait en prendre aussi » – Marvin Hagler.

« La raison pour laquelle j’ai commencé à envoyer des punchs, c’est que Marvin a commencé à venir à l’intérieur et que je devais lui montrer que je méritais du respect. Un homme ne détient pas le titre depuis quasiment 5 ans pour rien. Il m’a montré qu’il était un superbe champion » – Thomas Hearns.

Ce fut le plus grand combat de trois rounds de l’histoire de la boxe, trois rounds d’anthologie.

 

Publicités

21 réflexions sur “Coups De Poings Dans Le Rétro (volume IV)

  1. My brother suggested I may like this blog. He was entirely right.
    This submit truly made my day. You cann’t consider simply how much
    time I had spent for this info! Thanks!

  2. Marvin Hagler et Thomas Hearns livraient un duel épique pour le titre unifié des poids moyens au Caesars Palace de Las Vegas. D’une incroyable violence, le combat n’aura pas duré trois rounds. Aujourd’hui encore une référence inégalable par son déferlement de violence.

  3. ça s’étaient de vrais champions, des mecs qui n’avaient pas peur de la défaite sur leur fiche, des mecs qui boxaient et qui donnaient ce qu’ils avaient. Je regrette cette époque sérieux. Bravo pour l’article.

  4. j’ai beau l’avoir vu plusieurs fois, à chaque fois j’en ai eu des frissons. Ils se sont donné à fond et ils y auraient laissé leurs vie si il fallait. Au moins, on n’a pas attendu des années pour que ce combat se fasse, les meilleurs se rencontraient tout simplement.

  5. A l’époque il n’y avais pas internet pour se renseigner comme aujourd’hui.J’achetais,à l’époque beaucoup de revue sur la boxe,et le ring magasine confirmait aussi la fracture de Hearns.
    J’avais vu a l’émission « Wide World of sports »,Hearns(un mois plus tard) la main dans le platre, fracture du pouce et de 2 jointures.Humble, la main enflé apres le combat,Tommy n’en avait pas parlé a la conférence de presse,pour ne pas discréditer la victoire de Hagler. Pas d’excuses bidons comme l’orteil de Haye.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s