Andre Ward et Guillermo Rigondeaux conservent leurs titres sous la controverse

Ward bat Kovalev par arrêt de l’arbitre dans la 8ème reprise

Après une victoire qui a suscitée la controverse lors de leur 1er affrontement, le champion du monde WBA, IBF et WBO des poids mi-lourds, Andre Ward (32-0-0, 16 KO) et Sergey Kovalev (30-2-1, 26 KO) se sont affrontés pour la revanche au Mandalay Bay de Las Vegas, au Nevada.

Une revanche très attendue qui, au final, s’est révélée être assez décevante dans son ensemble. Si l’on met de côté les accrochages à répétition, les coups bas et le laxisme arbitral, la guerre n’a pas eu lieu. Ward, même s’il a un peu souffert en début de combat, a donné une véritable leçon de boxe à Kovalev.

Le 1er combat entre les deux boxeurs avait suscité la curiosité des fans de boxe, car Ward était le 1er vrai adversaire de haut niveau que Kovalev allait affronté. Il est vrai qu’il est dangereux avec sa frappe destructrice, mais jusqu’à présent, il n’avait pas un palmarès élogieux qui permettait réellement de jauger ses réelles capacités. Les deux seuls noms notables à son palmarès sont Bernard Hopkins et Jean Pascal, mais tous deux « has been », sans vouloir être irrespectueux. Ce 1er combat avait donc vu un Kovalev dominant dans la 1ère partie, et un Ward très bien revenir dans la 2ème partie. Le temps qu’il ait lu la boxe limitée d’un Kovalev qui montrait moins de fraicheur également. Bref, une victoire de Ward qui avait été sujet à controverse en plus de la remise en cause de l’impartialité des juges américains.

Désireux de laver l’affront de sa première défaite concédée aux points, la question était de savoir si Kovalev avait tiré des leçons et fait les réajustements nécessaires. Il a, certes, maîtrisé les premières reprises, beaucoup plus précis, et a dicté le rythme des échanges. Ward était marqué au visage. Malgré un début de combat compliqué, Ward a su géré en multipliant les accrochages. A part quelques beaux jaillissements, Ward n’a pas vraiment brillé et n’a rien sorti d’extraordinaire. En fait, il n’a pas eu besoin de faire l’étal de tout son génie scientifique face à un adversaire, comme à son habitude, très limité. Kovalev ne mise que sur sa force de frappe, incapable de boxer à l’intérieur, de donner des uppercuts, des coups au corps, … Et le plus inquiétant et navrant à ce niveau de la compétition, c’est son endurance. Certes, beaucoup d’accrochages au menu, des coups très limites en-dessous de la ceinture, mais les cinq premières reprises étaient disputées et équilibrées.

Au fil des reprises, le domination de Ward était flagrante, se contentant du minimum syndicale de son énorme potentiel face à un Kovalev commençant déjà à fatiguer dès la 6ème reprise.

Certes Ward commet quelques irrégularités auxquelles l’arbitre Tony Weeks a fait preuve de beaucoup de complaisance, mais Kovalev est impuissant, dépassé techniquement. Aucune solution à apporter avec son arsenal très limité pour un boxeur faisant partie de l’élite mondiale. Après un 4ème et 5ème reprises acharnées, dès la 6ème reprise, « Krusher » commence à moins boxer à distance et moins utiliser son jab. Il n’est pas à la hauteur de ses déclarations, laissant place à la frustration. Il ne cesse de se plaindre, parfois à tort et parfois à raison, auprès de l’arbitre. Kovalev subit face à un Ward qui a toute les clés en main : la distance, la cadence, les coups au corps qui font mal, … La foudre dans les poings de Kovalev est savamment désamorcée.

Kovalev se plaint de coups bas, et l’arbitre lui répond fermement non à chaque fois et lui demande de reprendre le combat. Dans la 7ème reprise, il est de plus en plus à court d’énergie, incapable de suivre la cadence de Ward. La 8ème reprise sera un calvaire. Ward n’est pas averti pour coups bas, mais de toute façon, la supériorité de « SOG » est belle et bien là. Kovalev est affaibli avec un dur coup au corps (faisant polémique du fait d’être ou non en-dessous de la ceinture) et une puissante droite le met en difficulté. Le champion a ensuite enchaîné par des coups au corps qui ont acculé Kovalev, au bord de la rupture, dans les cordes. Plié en deux, ne rendant plus un coup, l’arbitre Tony Weeks intervient soudainement pour mettre fin au combat à 2 minutes 29 de la 8ème reprise. Surprise …

Andre Ward a conservé ses ceintures mondiales WBA, WBO et IBF  lors de cette revanche contre Sergey Kovalev par arrêt de l’arbitre dans la 8ème reprise. Le laxisme de l’arbitre, les accrochages et les coups bas non sanctionnés, l’arrêt de l’arbitre sans compte, …  enlèvent à Ward le fait qu’il aurait pu gagner avec panache. Quoiqu’il en soit, tant d’irrégularités qui n’enlèvent en rien la supériorité de Ward mais qui nous privent d’un grand combat. Une revanche sans saveur où la boxe ne sort pas grandie. Au moment de l’arrêt de l’arbitre, sur la cartes des juges, deux avaient 67-66 en faveur de Ward, et un avait 68-65 pour Kovalev.

Après cette victoire, Ward s’est félicité :

« Je savais que c’était risqué, j’ai visé le corps. Il était touché et ne réagissait pas donc l’arbitre a arrêté le combat. C’est un grand boxeur, mais quand on affronte un grand boxeur, il faut élever sa boxe à un autre niveau. Je lui ai fait mal avec un coup au visage, il fallait juste que je réussisse le bon coup pour le finir. Je n’ai jamais été le plus talentueux, ni le plus grand, mais cela ne m’empêche pas de faire tomber les géants les uns après les autres.»

Kovalev, qui a accusé Ward de lui avoir asséné plusieurs coups sous la ceinture, est une nouvelle fois déçu, et pour lui, le combat n’aurait pas dû être arrêté :



« Je ne comprends pas pourquoi le combat a été arrêté, on est des boxeurs, j’aurais pu continuer, il ne m’avait pas fait mal. Il est vraiment chanceux, « Son of Judges ». Il a frappé avec quatre coups bas. L’arbitre ne les a pas sanctionnés. Il ne m’a pas fait mal. J’étais fatigué, mais je voulais continuer de me battre. C’est la boxe. J’aurais pu continuer à me battre, mais je ne comprends pas ce qui est arrivé. Pourquoi Weeks a-t-il arrêté le combat? C’était un arrêt illégal. J’ai confiance à Tony Weeks, mais il n’a pas fait son travail.  J’étais prêt pour les 12 tours et je ne respecte pas la décision. »

Sergey Kovalev a fait savoir qu’il souhaiterait un troisième combat contre Andre Ward. Il y a très peu de chance que cela se produise.

L’arbitre Tony Weeks aurait écrit sur son Twitter :« Je me suis trompé je n’ai pas vu les coups bas de Ward […] si j’avais vu que les coups étaient bas, je n’aurais pas arrêté le combat. C’est ma faute. »

 


Victoire expéditive de Rigondeaux sous un malaise arbitral scandaleux

Autre combat « phare » de la soirée au Mandalay Bay de Las Vegas, le duel d’invaincus entre le champion du monde WBA des poids super-coqs, Guillermo Rigondeaux (18-0, 12 KO) et le challenger obligatoire, Moises Flores (25-1, 17 KO).

Quel plaisir de voir l’un des plus grands boxeurs de l’histoire du noble art. Vitesse et précision, boxeur complet qui applique la science de la boxe à la lettre, capable de donner et d’éviter les coups de l’adversaire, Rigondeaux a conservé son titre WBA des super-coqs en battant Flores par Ko dès la 1ère reprise. Un combat de courte durée dans lequel Rigondeaux a montré à quel point il est exceptionnel. La perfection, une performance défensive magistrale et le coup fatal à la fin de la reprise.

Mais voilà, le malaise fait place. L’incompréhension totale du corps arbitrale, pour ne pas dire l’incompétence démontrée. L’arbitre Vic Drakulich, dans un 1er temps, fait allusion au fait que Rigondeaux ait tenu la tête de son adversaire et frappé ensuite. Puis dans un 2ème temps, il fait part de son incertitude sur le fait que le champion ait donné ou pas le coup occasionnant le KO après le gong annonçant la fin de la reprise. Disqualification? Un grand moment de flottement de la part de l’arbitre incapable de statuer sur la décision. Cela s’est passé tellement vite, c’est au cours d’un échange entre les deux boxeurs durant lequel le gong sonne, dans l’action ça peut arriver de ne pas s’arrêter net … L’arbitre n’a pas été très vigilant sur ce coup là, car dans les 10 dernières secondes d’une reprise, il aurait dû se rapprocher des deux boxeurs et les séparer aussitôt après le coup de gong. Il aurait déjà dû intervenir quelques secondes plus tôt, quand Rigondeaux « tenait » son adversaire par la tête. Bravo à l’arbitrage … se retrouver dans une situation embarrassante par incompétence et ne pas savoir comment s’en dépêtrer …

L’arbitre Drakulich fait donc appel à un officiel de la Commission sportive du Nevada, en plus de discuter avec un autre arbitre. Après plusieurs minutes « interminables » de délibération, la Commission a visionné la séquence finale du combat pour déterminer si Rigondeaux n’a pas frappé son adversaire après le gong. Il en résulte que le coup a été jugé légal. De quoi ternir ce sport devant tant d’incompétence et d’indécision.

Le verdict tombe enfin : victoire par KO pour Guillermo Rigondeaux, après ce scandale, et Flores enregistre ainsi sa 1ère défaite.

 



La Commission sportive de l’État du Nevada face à ses responsabilités :

 

Andre Ward et Guillermo Rigondeaux conservent leurs titres de champion du monde mais sous la controverse. Ce coup-ci, ce ne sont pas les juges qui sont pointés du doigt, mais les arbitres.

Pour l’instant, la Commission sportive de l’État du Nevada examine l’affaire pour savoir si le résultat du combat Rigondeaux-Flores va conserver la décision de victoire par KO ou la changer en « No-Contest », voir même la possible disqualification pour le boxeur cubain.

Ensuite, la promotrice de Sergey Kovalev, Kathy Duva saisit la Commission athlétique du Nevada suite de la défaite controversée par arrêt de l’arbitre et des coups bas non sanctionnés, et a demandé l’examen de la séquence finale du combat.

« J’ai encore de la difficulté à comprendre ce qui vient de se passer. J’ai vu quelqu’un qui aurait dû être disqualifié lever les deux bras en l’air. Kovalev a été frappé par trois coups bas, quatre dans les faits, dans la dernière reprise. »

 

Publicités

60 réflexions sur “Andre Ward et Guillermo Rigondeaux conservent leurs titres sous la controverse

  1. Dommage soro ! Il perd de pas grand chose mais castagno a fait le taf ! Et ce putain dacaries de merde à la fin et l’autre journaliste de merde qui mate les fiche des juges et qui commente et interviennent …. Mais qu’est ce que c que ce cirque sérieux ! Et personnes leur dit rien trankil ! Mais il ce croit ou sérieux ce putain dacaries ! Si la boxe en France va pas bien c à coz de ce genre de merde qui gravite ds le milieu dla boxe ! Le journaliste qui va mate les résultats et qui ns dit qui gagné !!!!!! Non mais il est sérieux lui !???????canal plus change vite ce prodigieux abruti!

    1. Oui, dommage pour Soro qui était bien préparé, mais il n’a pas su varier assez sa boxe, comme donner l’uppercut par exemple. Lui et son coin aurait du changer de stratégie. Et dire que dans le round 5, il aurait pu (peut être) abrégé le combat. Ce crochet droit arrive en même temps que le gong et Castano a pu récupéré.

  2. J’aurai une question pour l’équipe de Fans De Boxe. Je suis surpris qu’il n’y a pas un article sur le combat Mayweather-McGregor.

  3. Weeks aurait dû donner à Kovalev au maximum 5 minutes pour se remettre de ces coups bas évidents et il aurait dû avertir sévèrement Ward.

  4. Les choses bougent.
    L ‘IBF a ordonné une revanche pour Andre Dirrell et Jose Uzcategui, suite à la disqualification pour un coup donné après la cloche.
    Ce lundi 26 en début de matinée, la Commission de l’athlétisme de l’État du Nevada a pris sa décision: le combat Rigondeaux vs Flores est transformé en No-Contest. Elle a décidé de ne pas disqualifier Ridondeaux car son coup après le gong n’était pas intentionnel. Ouf… Alors une revanche Rigondeaux-Flores?
    Par contre, on ne remet pas en question la victoire de Ward sur ses coups bas INDISCUTABLES et l’arbitrage scandaleux.
    Attention, je maintiens que Ward et Rigondeaux étaient supérieurs à leurs adversaires, mais c’est vrai que leurs victoires sont controversées. Alors pourquoi Rigondeaux et pas Ward? C’est ça que je veux dire.

    1. Je pense que la WBA devrait ordonner une revanche, puisque No-Contest, donc Rigondeaux reste le champion du monde WBA et Flores, le challenger n°1 avec son titre en carton de champion intérimaire.

    2. Cette décision est la bonne. C’est Flores qui doit être déçu. Je ne dis pas qu’il a pas été touché, au contraire, mais, conscient de la situation, il en a rajouté pour tenter la victoire par disqualification. Vraiment minable. Les coups des 2 boxeurs pleuvaient en même temps, donc impossible de stopper net dans un échange pareil. Rigondeaux a été plus précis, et c’est lui qui a touché, mais Flores aussi a donné des coups (dans le vide) après la cloche. Ils étaient dans l’action, donc les 2 boxeurs ne sont pas à blamer, c’est l’arbitre, comme écrit dans l’article, qui aurait dû s’approcher pour les 10 dernières secondes et mettre fin à l’échange au moment du gong. Le No-Contest n’est donc pas choquant, mais la victoire par KO non plus, surtout que Flores, de toute façon n’avait pas le niveau pour battre Rigondeaux qui nous a fait un chef-d’oeuvre en une seule reprise

  5. Perso, Ward n’a rien à faire dans cette catégorie. Il a été absent pendant un bon moment (blessures, tribunal avec son ancien promoteur) et il n’y avait personne pour l’affronter dans son ancienne catégorie (déjà que Ward n’attirait pas les foules ni les ppv). Donc pas le choix, il monte de catégorie. Ses combats avant Kovalev, que dire si ce n’est bof bof, mais fallait qu’il se remette en selle. Ensuite il affronte Kovalev, un champion unifié très basique. Et honnêtement, dans ces 2 combats, je ne l’ai pas trouvé formidable. Dans le 1e combat, il ne doit son salut qu’à la fatigue de Kovalev. Dans la revanche, il ne doit encore une fois son salut qu’à la fatigue prématuré de Kovalev et accrochages à répetitions et coups bas. Une chance que Kovalev n’est pas le cador qui nous est peind. Ward a été loin d’être brillant sur ces 2 combats. D’ailleurs, j’ai lu que la revanche a eu moins de ppv que le 1e combat.

    1. déja que le 1e combat n’était pas un grand combat à regarder, franchement, il était sur que la revanche allait être encore moins plaisante.

        1. De toute façon Ward a toujours été un « dirty boxer » et a toujours eu un « dirty style ». Voilà pourquoi il n’a jamais été et ne sera jamais populaire. C’est un boxeur qui est juste malin et le vice va jusqu’aux arbitres qui ne l’ont jamais sanctionnés. Maintenant faut l’avouer, Kovalev est un boxeur très limité dans sa boxe et n’a fait aucun réajustement pour cette revanche. Ne pas savoir donner des uppercuts, des coups au corps, c’est hallucinant à ce niveau. Bref, Ward-Kovalev c’est bel et bien fini, et 2 victoires entachées pour Ward.

  6. de toute façon, le russe est surcoté, il a été champion wbo car une adversité très pauvre dans cette caté. Ensuite il a fait une réunification facile contre un papi bon à la retraite. Il a pu défendre tranquillement ses titres wbo, ibf et wba contre des seconds couteaux. Bien sur les KO sont spectaculaires, mais contre qui? Il ne sait pas boxer, coups au corps, uppercut,… il ne connait pas ou ne sait pas faire. Aucune endurance, on l’a vu déjà contre Chilemba, donc contre Ward, du haut niveau, il était évident qu’il ne ferait pas la différence. Kovalev doit faire quelque chose s’il veut s’améliorer, ou alors qu’il continue à battre des clowns avec des combats pliés en 4-5 rounds.

  7. Je ne dis pas que Ward est un mauvais boxeur, au contraire, mais Ward s’en est toujours sorti avec des combats sales. Voila pourquoi il n’est pas si respecté et adulé que ça. Ward aura beau réclamer le respect, mais il ne l’a toujours pas et ne l’aura pas depuis le temps qu’il boxe.

  8. Kovalev était vraiment mal après le crochet je pense qu’il aurait fini KO. Il n’avait plus de jus. Quoiqu’il en soit j’ai pas aimé cette revanche.

  9. L’arbitre a pris une mauvaise decision,mais Kovalev etait dominé et aurait été mit ko sans aucun doute.
    Et quelle comédie grotesque le combat Rigondeaux-Flores

  10. Mardi ou mercredi, sur les réseaux sociaux, Kovalev a reconnu que Ward avait été meilleur que lors de leur 1er combat , mais qu’il n’est pas le seul adversaire qu’il a affronté dans le ring (en parlant de l’arbitre)

    1. Je rajouterai que même si les accrochages, les coups bas et l’arrêt de l’arbitre ont gaché la fête, Ward mérite sa victoire cette fois-ci. Il montait en puissance, son ajustement était de mieux en mieux. Ce n’était qu’une question de temps pour que Kovalev, qui n’avait plus de jus, soit KO.

  11. Andre Ward avait affirmé qu’il allait dissiper tous les doutes et il l’a fait. Certes pas de la plus belle des manières mais bon… La droite a bel et bien « démonté » Kovalev. Mais quelle est horrible cette revanche, autant de bruit pour un pétard mouillé

  12. Pourquoi débattre? Weeks vient de déclarer après avoir revu les images avoir commis une grave erreur en arrêtant le combat. et qu il n avait pas vu les coups bas de Ward. Le boxing business ne cesse de nous impressioner avec les plus grandes énigmes par rapport à certaines décisions, surtout cette année. Magouilles à répétition, corruption des juges et arbitres, des ceintures de champion du monde qui ne veulent plus rien dire…
    Quand on voit que N’Dam est devenu champion par exemple …
    Quoiqu’il en soit, Kovalev était trop limité pour Ward.

      1. Oui sur les 3derniers yen à 1ou 2 illego….et kovalev en a simulé autant sur la vidéo que je post ! Je ne pense pas que ce soit c’est 1ou2 coups qui fassent la différence …..non? 😁

        1. Mais je dis pas le contraire. Ward était plus sanctionnable sur ce combat que Kovalev. Mais maintenant, Ward, malgré son dirty boxing de filou, est beaucoup plus complet que Kovalev. Le russe n’a jamais affronter de cadors et sa boxe est plus que limitée. Après les 2 seuls noms connus sont Hopkins et Pascal, mais franchement, ils étaient finis en toute honnêteté. Kovalev a la réputation de quelqu’un de puissant. La preuve, il passe le KO à des chauffeurs de taxis, et sur 2 combats, il n’a pas mis KO Ward. Le KD du 1e combat, c’est un contre qui a surpris Ward, mais il était pas au bord de la rupture, loin de là. Et de là, Ward a commencé les ajustements. Dans le 2e combat, ok les coups bas sapent la résistence, mais on a vu quand même que Kovalev est pas endurant (problème de pharmacie depuis que les russes sont surveillé avec le meldonium?) et qu’il encaisse mal les coups au corps, et que si l’arbitre n’avait pas arreté le combat, Kovalev aurait fini KO. La droite l’a sévèrement ébranlé.

  13. Ward méritait un avertissement pour ses nombreux coups bas et ses accrochages à répétition, et pour Kovalev, franchement, c »est l’heure de la remise en question, car il ne peut s’en prendre qu’à lui. Très limité et sans solutions, ça ne passe pas avec l’élite.

    1. J’éprouve de la frustration sur ces 2 combats.Les arbitres n’ont pas été à la hauteur. Il y a des coups bas et on ne dit rien…Ok Ward touche Kovalev avec une belle droite, le russe est hs, ne donne plus de coups mais l’arbitre aurait du stopper sur le coup bas pour que Kovalev récupère un peu. Ca aurait donner un autre combat, où Ward l’aurait certainement emporté mais de bien plus belle manière. Une revanche vraiment pourrie .Pareil avec le virtuose Rigondeaux (que j’adore) juste avant sur son crochet gauche après le gong. Arf…..

      1. Je déteste l’anti-boxe de Ward, mais faut admettre qu’il est malin.Ca donne encore une décision polémique ! L’arbitrage de ce combat était totalement biaisé en faveur de Ward. Entre les accrochages à chaque échanges, les coups bas qui n’ont pas été sanctionnés et l’arrêt totalement injustifié de Kovalev …. Vive le boxing business
        Pour info, je déteste ces 2 boxeurs, donc pas de parti pris

  14. Du jamais vu! Deux combats, deux victoires, deux controverses!
    Au moins dix bonnes minutes de délibération entre l’arbitre et le représentant de la commission du Nevada pour conclusion la validation de la victoire du virtuose Guillermo Rigondeaux. Rigondeaux envoie son coup à peine une seconde après le gong, alors que son adversaire était également en train de boxer.
    Ensuite, le caviar : la revanche Ward-Kovalev et le KO technique trop prématuré. Des accrochages à gogos et des coups bas non sanctionnés.

  15. Rigondeaux est absolument incroyable. Quelle très belle démonstration de ce génie. Dommage que l’arbitre était un gros navet. Une telle incompétence à ce niveau là, je m’interroge.

  16. Combat inadmissible, l’arbitre aurait du sanctionner Ward d’abord pour ces accrochages répétés, et ensuite pour les coups bas répétés. Une soirée très moche pour la boxe.
    -Rigondeaux-Flores : une victoire par ko sur un coup donné après le gong en tenant la nuque de son adversaire.
    -Ward Kovalev : victoire dans le déshonneur.

  17. Arbitrage vraiment nul c’est vrai. Kovalev a été volé lors du 1er combat, mais dans cette revanche, il n’est pas au niveau du tout. Deux combats qui ne resteront pas dans les annales de la boxe qui continue d’ailleurs à s’enfoncer.

  18. L’arrêt est lamentable et Ward, contrairement à Kovalev, a tiré les leçons du premier combat. Mais cette revanche, franchement, elle reste à gerber.

  19. Rigondeaux-Flores et Ward-Kovalev, l’art et la manière très douteuse des arbitres et des juges. Critiquable et contestable à souhait.

  20. Le monde entier sait que Ward n’est pas vendeur en PPV, et après ce combat ça ne s’arrangera pas pour lui. Un talent toujours aussi moche à voir boxer, à voir dégueulasser un combat. Une victoire sans gloire, franchement!

  21. Toujours pareil avec Ward, accrochage, tentative de coups de tête, et la cerise sur le gâteau des coups bas à répétition. Je déteste ce boxeur mais là franchement!! Malgré tout le talent qu’il a, il a abusé d’irrégularités successives. Remarque pourquoi s’en priver car les juges sont très gentils avec lui.

  22. Un américain contre un russe à Las Vegas. Ca donne un arbitre qui ne voit rien et qui ne sanctionne rien. Bravo la magouille du boxing-business. Pourquoi arrêté le combat subitement? L’arbitre avait peur que Ward se prenne un méchant contre. OK, Kovalev était plié dans les cordes, mais des coups au corps mélanger de coups bas ça fait mal. Ward est supérieur à Kovalev c’est vrai aussi, mais l’arbitre aurait pu laisser continuer car la fin de la 8ème reprise arrivait. On aurait pu voir ce qui ce serait passé dans le 9ème. Une honte pour la boxe qui ne sort pas grandi. Et l’arbitre minable pour le combat Rigondeaux-Flores!!!!!!!!!!! Il y a le clap annonçant les 10 dernières secondes de la fin de la reprise et il est où lui? Comme écit dans l’article, il aurait dû être prêt des 2 boxeurs à ce moment là. Rigondeaux n’a pas triché, les 2 se donnaient des coups enchainés donc difficiles de stopper net ses coups dans une action pareille.

  23. Kovalev ne pouvait gagner que sur ko.Ward tape plusieurs fois en dessous la ceinture et cela reste impuni. Trop d’accrochages.L’arrêt est quand même très limite. Mais bon, c’est pas le même vol qu’au premier combat qui était clairement pour Kovalev. Ward, le Son of Judges prenait sérieusement les rênes du combat face à un Kovalev dans le gaz. La victoire était de toute façon inéluctable.

  24. Ward s’en est encore bien tiré contre Kovalev pour conserver ses titres. Dominé en début de combat, Ward a ensuite renversé la vapeur, jusqu’à l’arrêt controversé de l’arbitre lors de la 8e reprise. Identique au 1e combat sauf que beaucoup plus d’accrochages, et la nouveauté : les nombreux coups bas. Et la cerise sur le gâteau, Kovalev cramé plus rapidement. Ward mérite sa victoire mais c’et pas très joli dans l’ensemble. Je n’ai pas trouvé Ward très trenscendant. Il était bien en dessous de ce qu’il pouvait faire, mais face à Kovalev très limité dans sa boxe, ça a suffit.

  25. Leur 1er combat n’a pas répondu aux attentes mais il restait bien dans son ensemble, mai que dire de cette revanche. Vraiment pas terrible du tout. Ward est talentueux mais marre de voir qu’il peut agir à sa guise avec les coups litigieux (il n’est pas le seul). Même si l’arbitre a été mauvais, et son arrêt brusque très discutable, la victoire de Ward est mérité, la droite à bien sévèrement touché Kovalev et la fin était proche quoiqu’il en soit. Kovalev est un gros frappeur et il a eu la chance d’être champion unifié par manque de grands rivaux.
    Dommage aussi cette polémique sur Rigondeaux. Une très belle 1ère reprise avec une maitrise parfaite du ring, et des esquives de toutes beauté. De toute façon, Moises n’était pas à la hauteur.

  26. Je l’avais dit (voir l’article sur Ward et Kovalev 2). C’était sur, si Kovalev n’a pas réussi à détruire Ward dans le 1er combat, ce n’était certainement pas dans la revanche qu’il y serait arrivé. Je reconnais quelques coups litigieux, mais cela n’enlève rien à la science du ring et au talent de Ward qui mérite sa victoire. Kovalev n’avait plus de jus, et il a été sévèrement touché, la preuve qu’il n’encaisse pas trop.

  27. Kovalev était vidé chaque coup lui faisait mal. Ok Ward n’a pas été tout propre dans ce combat, mais il était supérieur sur tous les plans à Kovalev. Hallucinant que Kovalev ne sache pas boxer (coups au corps, uppercut,…) et qu’il n’est aucune endurance. Boxeur très limité. Bien sur que la victoire de Ward est entachée mais il a gagné malgré tout et Kovalev peut pleurer toutes les larmes du monde, il ne s’en prend qu’à lui. Il a répété le même schéma que lors du 1er combat. Il s’imaginait quoi devant Ward qui a compris la leçon du 1er combat.
    Sinon, une revanche pas top, et Ward a beaucoup de génie c’est vrai, mais il n’a pas été emballant malgré tout.

  28. c’est vrai qu’il y a eu beaucoup d’accrochage de la part de Ward pour empêcher Kovalev de le toucher sévèrement, c’est vrai que les coups bas sapent la résistance, mais Ward aurait quoiqu’il en soit remporté le combat. Pas sur que la requête de Kathy Duva est des suites favorables. C’est vrai que l’arrêt de l’arbitre est prématuré, mais de toute façon Kovalev était cuit et Ward l’aurait achevé dans le 9e ou 10e round.
    Pour ce qui est de Rigondeaux, malheureusement, les 2 boxeurs se donnaient des coups en même temps, c’était dans le feu de l’action. C’était à l’arbitre, quand il y a eu le clap des 10 dernière secondes d’être présents. Dommage là aussi, et il se peut que la décision soit changé en no-contest. Flores n’avait pas le niveau mais bon

  29. Ward est un peu à l’image de Floyd Mayweather, une fois qu’il s’est ajusté c’est fini. Mais bon dans l’ensemble, un dirty fight, dommage car Ward est très talentueux, et Kovalev était le champion incontesté tant qu’il cognait des plombiers, des has been et des retraités. Voila, la farce Kovalev est terminée. Il a un gros punch mais c’est tout

  30. Ah, l’article est enfin revenu … Hier, je l’ai lu et je suis parti faire autre chose. Quelques heures plus tard, j’ai voulu y retourné pour écrire un comm, mais il avait disparu ???????

    1. Oui, désolé, je ne sais pas ce qui s’est passé. L’article était retourné dans les brouillons, et j’avais plusieurs commentaires en double et d’autres qui étaient en attente d’approbation.

  31. Mr André ward !!!!!!!!!!!!!! Kovalev qui pleurniche ! Désolé mais pour moi ward à amener kovalev o millimètre la ou il voulait ! Jamais en danger il a gère les 5 premier round avant d’accélérer ! Maîtrise total pour moi ! Évidemment il faut parler de l’arrêt prématuré de weeks ! Dommage ! Mais tu regarde kovalev ala fin il est cuit depuis le 6e ! Et kan tu regarde kan il ce fait arrêter il est traumatise !!!!! Alors cette il arrête très vite mais ward avait laccendant ! Il l’avait touche o fois kovalev était cuit ! Il l’aurait puni ! Ça reste des suppositions ! Mais ward à une telle sciences du ring (le plus gros qi boxe pour moi ! ) Il l’a vu cuit il la travaille au corps ! Bien vu ! Ward lui a fait une démo en therme de stratégie de combat ! Il peut dire coup bas tant qu’il veut c pas la qu’il perd le combat ! Pour moi les coups étaient sur la ceinture pas en dessous ! Kovalev décevant​ vraiment ds l’habitude et ds sa boxe ! Lui qui disait qu’il voulait lui brisé sa carrière ebe mon vieux retourne à la salle pour travailler le fond ! Tu peut pas être cramé o 6e alors que le rythme n’était super élevé face à un chirurgien du ring comme André ward ! Pour moi kovalev à fait une connerie de parle autant de sa condition physique avant le match ! Pour ward ça fait tilt même si je pense que sa stratégie de combat aurait été la même ! Il l’a bourre au corps pour l’épuise avant de méchamment le touche en bas ! Ward voit et puni les faiblesses de l’adversaire ! Bref je l’ai vraiment trouvé très bon contre un gars qui est ds une cate au dessus de lui et qui le plus gros cogneurs de cette cate ! C quand même très fort ! Alors qu’il a 3 combat en 3 ans ! C’est une machine ce gars ! Ward à pour moi le meilleur palmarès en therme de qualité des adversaires qu’il a rencontré ! Il c fait tout les meilleurs ! Il ne refuse personne et prend des risque dans c’est choix de carrière !!! Mais quel tacticien quel boxeur c’est un monstre !!!!!!!!!!!!

    1. Tout à fait, c’est incroyable comme les gens peuvent sous estimer Ward sûrement par méconnaissance parce que n’ayant pas beaucoup boxé ces dernières années, mais peu importe Ward c’est sûrement le meilleur boxeur toutes catégories confondues avec une véritable science de la boxe. Il n’empêche si il est prouvé que les coups étaient réellement des coups bas, la réglementation aura été bafouée et n’empêchera pas la suspicion qui reste un peu trop présente au Nevada, il n’y a qu’à voir la décision scandaleuse dans le 1er championnat du monde de la soirée entre Rigondeaux contre Florés où l’incompétence des uns et des autres a prédominé avant une décision très contestable rendant vainqueur Rigondeaux qui avait frappé après le gong à la suite d’une série de coup illicites (dixit l’arbitre). Les juges n’ont même pas daigné regarder la vidéo. A quoi sert elle alors ? Pourquoi pour en revenir à Ward-Kovalev les prises de vues des caméras ne peuvent déterminer si les coups étaient réguliers ou pas? C’est quand même un championnat du monde à Las Vegas !! Qu’on ne vienne pas me dire que techniquement, des actions qui ont lieu à différents endroits du ring ne peuvent pas être cadrées par des caméras ? Y a quelque chose de choquant soit c’est de l’incompétence, soit c’est de la corruption avec des gros dessous de table, quand je pense que GGG va aller combattre Alvarez la bàs !

      1. Viva Las Vegas et le boxing-business. Si la 3G ne met pas KO le Clownelo, bah c’est le roukmout qui gagnera grace aux juges et arbitres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s